Grande fête nationale de la moto 2017

La grande fête nationale de la moto : rendez-vous annuel des Urban Soul Riders !

Après 2 éditions et un coureur, Pierre Lamart, habitué des lieux. Nous avons eu la chance cette année, d’avoir un 2ème coureur USR : Sylvain Firholz. Après quelques couac, une chute pour chacun – mais un équipe de choc pour les réparations, du stress, des rires et surtout une piscine pour nous sauver de la chaleur, résultat du weekend : « gros kif aussi bien pour les coureurs que pour tous les membres et futurs membres !

 

Reportage de Sylvain :

Que dire de ce weekend X-Roadster. Un seul mot MAGIQUE.
C’était ma première, d’aussi loin que me remonte mes souvenirs j’ai toujours voulu courir, en voiture, mais surtout en moto. Rêve interdit, sauf ce week-end. Grâce au concept d’Alain Brochery qui permet à des pilotes amateurs comme Bibi d’être avec des pilotes chevronnés. Je suis arrivé hyper tendu. Pas le droit à l’erreur et des les premiers tours je me suis senti dans mon élément. J’adore ça. La journée de samedi fut un bonheur, partager cette sublime bande de bitume avec des pilotes incroyables. Je rêvais éveillé.
Ensuite le dimanche. L’une des journées les plus pleines de ma vie. J’ai connu la joie la plus intense et aussi la douleur la plus profonde.
La joie avec un classement inespéré 6eme de ma série. Pratiquement certains d’accéder à la grande finale mon objectif: faire la course avec des champions tel que Sonia Barbot et Manu Le Belge
Malheureusement lors du deuxième essai qualificatif se fût le drame. En voulant éviter un pilote tombé devant moi à la réception du saut je coupe les gaz et là, la chute est violente, elle a detruit mes espoirs de faire la course. Je rentre en larmes mon rêve est mort. Ma chère Nikita est abîmée et moi aussi.
Mais c’était sans compter sur une famille que j’avais oublié la Famille USR Ils m’ont relevé et ont donné une seconde vie à Nikita. C’est possible d’aller chercher mon rêve. Avec mon bon chrono de la première séance je pars en pôle de la petite finale si je fais 4eme de ma catégorie. À moi les champions. Paralysé par l’enjeu je me rate au départ, et pour couronner le tout je me fais percuter par le même que j’ai voulu éviter le matin même. « Il m’a dans le pif ou quoi ». Mes espoirs sont finis je suis cinquième à l’entame du dernier tour et mon principal rival est bien trop loin. J’oublie la pression et profite juste de l’instant que je vis grâce à mes amis. Je pense à vous tous dans ce tour en espérant vous voir pour vous saluer. Je vous dois bien ça. En passant le sable je vois un panache de fumée, normal. Je rentre penaud mais heureux d’avoir fait une course.
La magie n’a pas fini de jouer avec moi.
Mes amis me saluent avec un énorme sourire que je ne mérite pas. Ils me disent « tu l’as fais t’es qualifié ». C’est impossible et après vérification oui j’y suis. Je regrette que mon rival du jour « Kevin » soit tombé mais il m’offre la finale.
Je pars bon dernier et Nikita à souffert. Plus de pression j’y suis, j’ai juste à kiffer.
Le départ est chaotique pour mon pote Padawan, en effet un concurrent cale devant lui nous sommes tout deux derniers. J’essaye de m’accrocher à sa roue afin de profiter de son expérience et sa vision de la course pour remonter malheureusement les freins me lâchent au bout de 2 tours impossible de suivre sans regouter le sol. Alors j’ai profité de chaque instant. J’ai appris à écouter ma monture, mon corps qui me faisait souffrir, mais quel pied. J’ai ensuite perdu ma plaque avant m’obligeant à passer au pit, en repartant je chope la roue d’un bon pilote que j’arrive à suivre et là encore Nikita est blessée lors d’un passage dans la parabolique mon frein arrière frotte violemment le sol en me rappelant qu’à tout moment je peux ne pas la finir. Mais non j’ai réussi à la finir parce que je n’avais pas le droit de ne pas être au bout. Ma famille d’UrbanSoulRiders au complet à tout fait pour que je sois là donc Merci à eux.
Vous êtes merveilleux les amis. Usr est une famille je suis heureux d’en faire parti.
Merci à l’équipe de GFNM, l’équipe encadrante est présente pour tout ses pilotes, néophytes ou confirmés. Le concept est extraordinaire et permet d’énormes progrès. Bref vous l’aurez compris je recommande l’expérience.
Merci à vous c’est peu ces quelques mots mais ils traduisent mon ressenti. #Alpha by USR

Reportage de Pierre :

Voilà, x-roadster 2017 terminée, une course de furieux, départ 16ème malheureusement le pilote devant moi cale et je me retrouve dernier à l’entrée du premier virage le rythme est élevé mais je parviens à remonter un peu, au bout de 3 ou 4 tours je me fais percuter, je reste sur mes roues malheureusement l’autre concourant lui chute, la suite de la course ce passe bien je remonte doucement mais sûrement sur le 18 ème à 6 tours de la fin je prend le temps d’analyser ses trajectoires ses freinages car avec mon 500 face à son 600 je perd au moteur, le dernier tour arrive et ce fut un tour de malade, un coup à moi, un coup à lui, pour au final arriver dans le dernier virage je reviens aux freins et tente une trajectoire très large afin de rentrer dans la partie humide le plus droit possible et accélérer à fond résultat j’arrive à le passer sur la ligne pour 35 dixièmes de sec donc résultat 18ème sur 28 concurrents après une belle chute hier et avec la machine la moins puissante du plateau je suis heureux
Encore mille merci à Carole G-l pour la moto John Duff pour le boulot mécanique de malade, à toute l’équipe Alpha MindMarina GicquelMario EnrickssonQuentin Alias BullitAlexia TanguyOlivane DesriacJean OursJank IzzAline LegrandNicolas LegrandLucette Durey-Jarfaut Renan Leberche et tout les pilotes présent Stephane ChambonAdrien GoguetSonia PersoMax MtraSylvain PelaezDayto Lecourt Pottier( encore merci pour le guidon), Jérôme BaisseSébastien PicotFabrice PorcherJérôme Van MullemManu Le Belge
Énorme merci à Alain Brochery et Frederic Desannaux
J’en oublie certainement mais merci à tous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.