2016/2017 : Anne en auto(nomie)

 

Lorsque mon médecin m’a diagnostiqué une sclérose en plaques, je n’ai pas tout de suite compris les conséquences que ça pouvait avoir sur ma vie. Mais quand les gestes de la vie quotidienne deviennent difficiles, voire irréalisables, on ne peut plus se cacher et on devient dépendant des autres.

Cette maladie auto-immune affecte de plus en plus mon système nerveux central et me paralyse un peu plus chaque jour. Mais j’ai très vite compris qu’avec de la bonne volonté, la maladie n’empêche rien, à condition d’y croire.

Âgée de 33 ans, mon médecin m’annonce que je ne pourrai certainement jamais avoir d’enfant à cause mon traitement. N’envisageant pas un seul instant cette possibilité, 1 mois plus tard j’étais enceinte. Aujourd’hui Bleueen – âgée de 6 ans – est une réussite dans ma vie qui me permet de me lever tous les matins. Son regard est pour moi le meilleur des réconforts, car elle ne me voit pas avec mon fauteuil mais comme sa maman qui l’aime.

Très sportive et cyclomotrice avant ma maladie, j’ai décidé de ne pas en rester là et de continuer d’avancer. Le surf, la plongée sous-marine ou l’ULM me procurent une sensation de liberté et de bien être qui me laissent croire que tout est possible. C’est une telle sensation de bien-être, je fais tout mon possible pour faire découvrir ce plaisir aux enfants handicapés grâce à l’association «Les citoyens du ciel».

J’essaie aussi d’aider tous les autres handicapés. Les aider à prendre conscience qu’ils ne sont pas si différents des autres et qu’en y croyant nous pouvons accomplir de grandes choses. Aujourd’hui, la raison de ma bataille est de pouvoir me re-déplacer en voiture, retrouver un bout de liberté, mon autonomie et accompagner ma fille à l’école.

 

 

 

Le projet «Anne en auto(nomie)» a débuté en septembre 2015 grâce au partenariat de 2 associations «Association Motards Solidarité 56» et «Urban Soul Riders» ainsi que le soutien de GO-IMAGE.

Ne pouvant plus se déplacer sans son fauteuil, Anne rencontre des difficultés à effectuer les gestes du quotidien. N’étant pas autorisée à conduire un véhicule non équipé, aujourd’hui elle dépend des autres et ne peut même plus accompagnée sa fille à l’école. Notre objectif est donc de trouver les fonds pour équiper sa Golf VW de commandes au volant et d’un bras articulé à l’arrière pour y ranger son fauteuil.

Le projet a été lancé en septembre 2015 lors du grand rassemblement du Ouest Bike Show qui fêtait alors ses 10 ans.

Grâce à vous et à toutes les personnes, entreprises et associations qui nous ont aidé, 1 an après nous avons réussi notre objectif et pu réaliser le rêve d’Anne.
Nous sommes fières d’avoir pu mener à bien ce projet et nous souhaitons bonheur et de belles balades au volant de sa voiture fraichement équipée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.